Tuc Blanc de Colomers
Tuc Blanc de Colomers
2876m ; 11/07/03


C'est l'histoire d'un Montagnard, une Montagnarde et un Russe qui, après une journée éreintante en voiture de Paris au Val d'Aran, découvrirent que le camping des Bains de Tredos, indiqué sur la carte, n'existait plus depuis 4 ans... C'est interdit et sujet à de fortes amendes si on est pris, mais ... camping sauvage ! Les insectes nous harcèlent et le Russe nous montre comment allumer un feu: habitué à sa Taïga, le bois mort de pin à crochet ne lui pose aucun problème... Crac !
On remballe tout dès l'aube. Direction "Le" Cirque. Car on n'est pas venu à Colomers par hasard ! Je n'ai pas réservé la moindre des courses à mes hôtes.
Le Cirque de Colomers est le sanctuaire des lacs dans les Pyrénées: on ne les comtpe pas. Nombreux et petits dans sa partie Ouest, grands et majestueux dans l'autre. Nous avons fait ainsi l'intégrale du circuit. Je voulais ajouter la cerise sur le gâteau en gravissant un certain "Grand Tuc" se trouvant à son extrémité Sud, mais j'avoue avoir négligé d'étudier son accès, qui imposait soit un détour inabordable par sa durée, soit une escalade doûteuse. C'est ainsi que le Tuc Blanc, d'allure moins remarquable mais similaire en altitude et en panorama, s'y substitua avantageusement.

This is the story of a Mountaineer, another female Mountaineer and a Russian, who, after a gruelling journey by car from Paris to the Val d'Aran, found out that the Bains de Tredos campsite, shown on the map, didn't exist anymore since 4 years... This is forbidden and subject to strong fees if you get caught, but ... wild camping ! The insects harassed us and the Russian showed how to light a fire: used to his Taïga, the Crook pine dry wood didn't cause him any trouble... Crac !
We load back everything in the morning. Heading to "The" Cirque. Since we haven't landed to Colomers by chance ! I haven't kept the cheapest one for my guests.
The Cirque de Colomers is the sanctuary of the lakes in the Pyrenees: we can't count them. Numerous and tiny in its West wing, large and majestuous in the other one. Then, we walked the whole circuit. I wanted to add the cherry on the cake by climbing a certain "Grand Tuc", located on it South end, but I owe I neglected to study its access, that forced to an unaffordable extra length, or a doubtful scramble. That's how the Tuc Blanc, whose look is less remarquable but which is similar in height and in panorama, replaced it advantageously.

Cliquez pour élargir ; Click to enlarge


Le grand chantier de la veille, après une journée en voiture de Saint Cloud aux Bains de Tredos.
The big mess the evening before, after a day drive from Saint Cloud to the Bains de Tredos.

Lever de soleil féérique, sur les cimes du Cique de Colomers, que l'on voit ici au fond. Le Grand Tuc de Colomers est la triple dent à gauche, le Tuc Blanc de Colomers son voisin de droite immédiat.
Fairy like sunrise, on the tops of the Cirque de Colomers, that we see in the background. The Grand Tuc de Colomers is the triple teeth on the left, the Tuc Blanc its immediate right neighbour.

Béatrice et Timour, sur le chemin vers le refuge.
Béatrice and Timour, on the way to the refuge.

Au dessus du refuge, le vallon qui mène à droite était mon itinéraire vers le Pic de Travessani du printemps dernier.
After the refuge, the valley heading on the right side was my itinerary to the Pic de Travessani in the last spring.

Petits lacs, dans la partie Ouest du Cirque.
Small lakes, in the West side of the Cirque.


Des lacs, des lacs et encore des lacs. Finalement, au dessus du dernier lac apparaissent le Grand Tuc et le Tuc Blanc.
Lakes, lakes and lakes again. Finally, over the last lake appear the Grand Tuc and the Tuc Blanc.

Pique-nique sous le Tuc de Podo et devant le lac du même nom, le dernier... Timour est émerveillé: il croyait ne pas revoir de banquise avant le Baïkal ! Je réalise alors que le Grand Tuc de Colomers n'est pas qu'un petit moignon qui termine le cirque et qu'il suffit de vouloir gravir...
Picnic under the Tuc de Podo and in front of the same name's lake... Timour is filled with wonder: he wasn't expecting to meet icebergs before the Baïkal ! I realise then that the Grand Tuc de Colomers isn't only a small pile of stones that ending the corrie that we just have to want to climb...

Je gravis le cirque médian, afin de voir en me rapprochant si l'escalade est envisageable (je découvre le lac N+1 au passage), mais mieux vaut un chien vivant qu'un lion mort. Je gravis le Tuc Blanc. Vues à l'Ouest, avec au fond à gauche la Punta Alta et les Besiberri, et au Nord avec vue plongeante sur le Cirque.
I climb the middle corrie, in order to watch while getting closer if the scramble is affordable (discovering on the way the N+1 lake), but better be a dog alive than a dead lion. I climb the Tuc Blanc. Views to the West, with the Punta Alta and the Besiberri far on the left, and, looking North, a plunging view to the Cirque.

Vue sur le Pic de la Ratèra, puis redescente côté Est, avec le début des grands lacs.
Looking East to the Pic of Ratèra, then going down, with the first large lakes.

Passage au Lac Obago, où nous nous baignons, puis le féérique Estany Long.
Short stage at the Lake Obago, where we swam, and the fairy like Estany Long.

Eric perché sur ce rocher qui fait penser à un menhir, devant l'Estany Long.
Eric, standing on this rock which looks like a menhir, in front of the Estany Long.

Nous prenons le raccourci qui ne fait pas repasser par le refuge et qui descend droit directement. Ici le dernier des lacs, l'Estany Clòto.
We take the shortcut that avoids the refuge and that climbs straight down. Here, the last lake, the Estany Clòto.
Autres Ascensions - Other Mountaineerings
Pyrénées...
Liens - Links
Trip in France July 2003, de Timour Tourovtsev

Contact
Signez mon livre de visites - Sign my guestbook
Ecrivez moi - Write me

Index Sud-Ouest
Retour à... - Back to...
Sommaire Pyrénées
Pyrénées Index
Sommaire Principal - Main Index