Dolina Sedmerih Jezer
Dolina Sedmerih Jezer
Zasavska Koča 2071 m ; 31/07/07


Triglav, point culminant de la Slovénie, est un sommet véritablement emblématique. Présente sur le drapeau, sur les pièces de monnaie, nulle autre montagne au monde ne personnifie aussi bien une nation. C'était un rêve ancien pour nous deux. Pour ma part, j'éprouvais de la curiosité pour cette contrée méridionale d’où sont originaire nos médiatiques « fauves carnivores ». Mais ce voyage est aussi un double-pèlerinage : vers mes origines d'abord, car mes grands parents paternels étaient Frioulans (ce qui n’est pas exactement le même endroit, mais pas trop loin), et vers ma nouvelle patrie ensuite, linguistique et culturelle au sens large, l'Europe de l'Est.
Nous préférerons l'approche par le Sud et le lac de Bohinj, pour la beauté réputée de ce point de départ, pour la multitude et la variété des sites que l’itinéraire, certes plus long et plus progressif, nous fera traverser durant trois jours. La première étape consiste à remonter la célèbre vallée des « Sept Lacs » (Dolina Sedmerih Jezer), extrêmement réputée pour la beauté de ces derniers, jusqu’au refuge Zasavska Koča, l'objectif de cette première journée.

Triglav highest mountain of Slovenia, is a truly emblematic. Present on the flag, on coins, no other mountain in the world personifies wo well a nation. It was an old dream for both of us. As for me, I am curious about this meridional region where the reintroduced Pyrenean bears were taken from. But this trip is also a double-pilgrimage: to my roots first, because my paternal grandparents were from Friuli (which is not exactly the same spot, but not too far), and to my new linguistics and cultural homeland, in other words, Eastern Europe.
We prefered the approach from the south and the Lake Bohinj, starting point renowned for its beauty, for the multitude and variety of sites that this route, however longer and more progressive, we will go through during those three days. The first stage is to go up the famous valley of the "Seven Lakes" (Dolina Sedmerih Jezer), extremely renowned for the beauty of these ones, until the mountain hut Zasavska Koča, the aim of this first day.


Cliquez pour élargir ; Click to enlarge

Bohinj est un immense lac naturel long de trois kilomètres, qui gît dans la grande vallée centrale de cette partie des Alpes que l’on nomme « Alpes Juliennes ».
Bohinj is an immense natural lake three kilometers long, which lies in the wide central valley of this part of the Alps which we name « Julian Alps ».

La statue du "Zlatorog", au-dessus de l’eau émeraude, regarde fièrement le Triglav. La légende dit que ce chamois d’or immortel, gardien d’un trésor caché, porte malheur à tous les braconniers qui tentent de le chasser.
The statue of the "Zlatorog", overlooking the emerald water, watching proudly Triglav. The legend says that this immortal golden chamois, keeper of a hidden treasure, throws bad curses to all poachers who attemt to hunt him.
Lors de notre arrivée, de lourds nuages de pluie battent encore péniblement en retraite, et Bohinj a plutôt des airs de Loch Ecossais...
At our arrival, heavy rain clouds still backed away, and Bohinj rather looked like some Scottish Loch...

L'église de Stara Fužina, et la rivière qui coule du lac.
The church of Stara Fužina, and the river that flows into the lake.

A l'autre bout du lac, s'ensuit une immense montée. C’est la raison pour laquelle j’ai imaginé faire la boucle dans ce sens là. Il y a un immense ressaut de 400m de hauteur, tout en forêt, à franchir d’une traite. C’est au centre de ce cirque que se situe la cascade « Slap Savica », l’une des plus grandes du pays.
TO the other end of the lake, follows a very long climb. This is the reason why I imagined making the loop in this sense. There is an immense drop 400m high, all in the forest, to pass all at once. That's in the center of this wide corrie that flows the « Slap Savica » waterfall, one of the tallest in the country.

Presque parvenus à la fin de cette montée, premier aperçu des immensités désertiques que nous allons traverser durant 3 jours...
Almost arrived at the end of this steep way up, first glance at the desertic immensities which we are going to cross during 3 days...


Nous débouchons subitement sur un petit lac, Črno Jezero (« lac noir »), très étonnamment niché là, en pleine zone calcaire, près du rebord du cirque...
We suddenly reach a little lake, Črno Jezero (« back lake »), very surpriningly located here, in limestone aera, and near the edge of the corrie...
Plus loin, nous atteignons la lisière supérieure de la forêt, là où la végétation est désormais constituée de mélèzes épars et des premiers pins nains poussant au milieu de pelouses scintillantes. Joli décor.
Further, we reach the upper limit of the forest, where vegetation gets made of sparce larch trees and the first dwarf pines growing in the middle of dew-shining grasses.

Devant nous apparaît alors le deuxième lac, superbe nappe d’eau bleutée, surplombée par les premiers pitons rocheux, à la blancheur éblouissante sous le soleil. Nous nous arrêtons stupéfaits, émerveillés par tant de beauté.
In front of us appears then the second lake, superb blue pond, topped by the first rocky peaks, whose whiteness shines under the sun. We stop here for a while, starring this breathtaking beauty.

A peine plus loin, presque contigu, se trouve un autre plan d’eau du même ordre de grandeur, sur la rive duquel, avec beaucoup de goût, a été choisi l’emplacement du refuge « Koča pri Triglavskih jezerih ».
Just a bit further, almost neighbouring, is located another pond almost as big, on the shore of which and with a lot of taste, was chosen the location of the mountain hut « Koča pri Triglavskih jezerih ».
Les Lacs du Triglav, décidément une merveille de la nature.
The Triglav lakes, definitely a wonder of the nature.
Quel endroit singulier, géologiquement parlant, que cette fameuse Vallée des Sept Lacs ! Comment la reine des montagnes calcaires a-t-elle pu se permettre autant de coquetteries ?
How singular is this places geologically speaking, the Valley of the Seven Lakes ! How the hell the queen of limetone mountains could afford so many coquetries ?
Petite pause-repas rapide au refuge avant d'attaquer la suite.
Little quick break at the mountain hut before continuing.
Quelques kilomètres plus loin, alors que nous laissons nos regards errer vers l’endroit propice pour la pause suivante, nous voilà à nouveau éblouis par le bleu. Veliko Jezero, le « grand lac », déroule sous nos yeux son magnifique dégradé azur, en dessous d'un ressaut...
Few kilometers later, as we let our eyes wander for the place of the next break, we are again dazzled by the blue. Veliko Jezero, the "big lake", unfolds under our eyes its magnificent azure palette below a bump ...

Nous repartons sur le chemin qui continue de monter et qui s’enfile dans une vallée aride, dont les deux versants sont faits d’éboulis calcaires et dont seul le fond propose un peu de verdure ; pour l’instant du moins...
We leave this place on the trail that continues to climb and heands into an arid valley, whose two hillsides are made of limestone boulders, and whose only background has a little bit of greenery; for the moment at least ...

Vue arrière sur le lac Veliko Jezero, et sur le petit sommet de Velika Zelnarica, à droite de la vallée.
Looking backwards to the Veliko Jezero lake, and to the little top of Velika Zelnarica, right in the valley.
Bien plus loin, nous voilà au Zeleno Jezero, le « lac vert », cinquième dans la série des sept.
Much further again, here we are at Zeleno Jezero, the « green lake », the fifth of the set of seven.

Nous apercevons enfin Zasavska Koča, au bout de la montée.
We finally see Zasavska Koča, in the end of the slope.
Ouf, on souffle ! Vue arrière vers là d'où on vient.
Ooof, we can breathe ! Looking backwarsd to where we come from.
Nous surplombons d’une centaine de mètre la cuvette terminale de la Vallée des Sept Lacs, dominée par un immense mur de roche marbrée et dans laquelle gisent les deux derniers lacs. Tout au fond dans les nuages, le Prisojnik.
We overlook from about one hundred meters the hollow ending the Seven Lakes Valley, topped by an immense wall of marble rock, and in which lie the two last lakes. Far away in the clouds, the Prisojnik.

La vue sur le pic "Razor", le bien nommé, est stupéfiante. Au fond de la cuvette, "Jezero Pod Vršacem", le dernier des lacs.
The view to the peak "Razor", the well named, is terrifying. In the end of the hollow, "Jezero Pod Vršacem", the last of the lakes.
Le refuge est situé sur le col Prehodavci, qui offre un panorama à couper le souffle.
The hut is located on the Prehodavci pass, which provides a breathtaking panorama.
Le soir, le coucher de soleil illumine la muraille qui nous fait face. Instant magique... Rendez vous demain pour le plat de résistance, Triglav !
In the evening, the sunset illuminates the wall facing us. Magic moments... See you tomorrow for the main meal, Triglav !
Autres endroits - Other places
Liens - Links
Gîte accomodation : Stara Fužina 128
Reportage Triglav (1)
Contact
Signez mon livre de visites - Sign my guestbook
Ecrivez moi - Write me

Retour à... - Back to...
Sommaire Alpes
Alps Index
Sommaire Principal - Main Index