Široké Sedlo
1830m ; 14/08/05


Le petit massif des Tatras Blanches était au programme du lendemain. Cette partie de la chaîne, loin d'être la plus haute, possède le privilège d'être l'une des plus sauvages, avec une bonne partie de la population d'animaux rares: chamois, marmottes, mais aussi des lynxs, et... quelques 80 ours ! (c'est à se demander si la "méchanceté" des ours Pyrénéens n'est pas plutôt le pain béni des médias...). L'unique sentier autorisé qui la traverse de part en part n'a été réouvert aux touristes qu'il y a 13 ans, et possède l'étrange particularité de n'être autorisé que dans un sens (excepté lors de changement météo dangereureux). Ceci aurait pour effet de réguler le flux des visiteurs, le limitant à ceux effectuant le grand tour, et filtrant du coup les "ballades familliales" bruyantes et polluantes...
Cette randonnée emprunte un tronçon commun avec une étape du trek de 2004; Nous étions alors montés par la Javorová Dolina, et nous avions poursuivi après Kopsk矓edlo vers le "Lac Vert". A l'issue de cette journée, j'aurai donc déjà parcouru l'intégralité des sentiers du secteur !

The small massif of the White Tatras was planned for the day after. This part of the range, far to be the highest, has the privilege to remain one of the wildest, with most of the rare wild animals populations: chamois, marmots, but also lynxs, and... some 80 bears ! (we wonder if the "naughtiness" of the Pyrenean bear is not rather an aubaine to the medias...). The unique trail that crosses it from side to side was reopen to tourists only 13 years ago, and has the strange specificity of beeing allowed only in one sense (except during dangerous weather changes). This would allow to moderate the flow of the visitors, limitating it to the only ones undertaking the big loop, filtering the noisy and polluting "afternoon walkers"...
This walk has a common part with a stage of the 2004 trek; Then, we arrived from the Javorová Dolina, and continued after Kopsk矓edlo to the "Green Lake". After this day, then I will have already walked the whole network of marked trails of the area !


Cliquez pour élargir ; Click to enlarge

Lever de soleil sur les Tatras Blanches depuis Ždiar.
Sunrise on the White Tatras from Ždiar.
Autre panorama, non loin de l'embouchure de la Dolina Monkova.
Other panorama, not far from the end of the Dolina Monkova.

Nous retrouvons la jolie villa non loin de l'Hôtel Magurka.
We meet again the nice Villa not far from the Hostel Magurka.

Montée dans la Dolina Monkova, très sauvage, verte, et escarpée.
Going up in the Dolina Monkova, very wild, green and steep.

Les "Tatras Blanches", comme l'indiquent leur nom, sont de calcaire, et regorgent de cavités et résurgences
The "White Tatras", as their name show, are made of limestone, and are full of caves and resurgences.

Fleurs.
Flowers.


Ce n'est pas pour rien que l'endroit est fréquemment surnommé le "Jardin Botanique des Tatras" !.
It is not for nothing that the area is often called "Tatra's Botanic Garden" !

Au sortir de la forêt, les brumes se sont malheureusement installées sur les hauteurs.
Leaving the forest, the fog has unfortunately settled on the heights.

Nous passons Široké Sedlo dans l'invisibilité la plus totale. Heureusement, l'an dernier, la vue était bien meilleure...
We cross Široké Sedlo in the thickest mist. Fortunately, the view last year was much better...

La Dolina Siedmich Prameňov, "vallée des 7 Sources", sur l'autre versant.
The Dolina Siedmich Prameňov, "valley of the 7 sources", on the other hillside.
Le lac de Biele Pleso.
The Lake Biele Pleso.

Dans la Dolina Siedmich pramenov, en redescendant...
In the Dolina Siedmich pramenov, doing down...

Le chemin est interminable...
The way is endless...

Avant de piquer brusquement dans un vaste cirque calcaire, où se situe le Chata Plesnivec (refuge). Nous descendrons ensuite dans la forêt, parsemée des derniers sapins victimes de la tempête, avant de prendre le bus à Tatranska Kotlina pour revenir à Ždiar.
Before plunging suddenly into a vast limestone cirque, where stands the Chata Plesnivec (mountain hut). We will go down then through the forest, with more and more of the fallen pines from last year's storm, before we take the bus in Tatranska Kotlina back to Ždiar.
Autres Ascensions - Other Mountaineerings
Contact
Signez mon livre de visites - Sign my guestbook
Ecrivez moi - Write me

Index
Retour à... - Back to...
Sommaire Carpates
Carpatians Index
Sommaire Principal - Main Index